Vasectomie sans aiguille et sans scalpel

Docteur Jean-Philippe Bercier BSc, MD, CCFP

small_introduction

Introduction

small_preparation

La préparation

small_operation

L’opération

small_guerison

La guérison

medical-kit

4 – Guérison

La vasectomie demande une période de rétablissement rapide, on parle ici d’un retour progressif à la normale après moins de 7 jours. Cette procédure n’entraîne aucun changement en ce qui a trait à la libido, à l’orgasme, à l’érection, aux testicules ou scrotums.

On demande aux patients de maintenir les activités au minimum pendant 48 heures. Le patient peut retourner travailler (si celui-ci est sédentaire) et reprendre ses activités sexuelles deux (2) jours suivant l’intervention.

La vasectomie n’affecte aucunement la virilité de l’homme, puisqu’elle n’a aucun effet sur les hormones mâles produites par les testicules.

Le désir sexuel, l’habileté d’atteindre et de maintenir une érection, et la sensation d’un orgasme demeurent les mêmes suivant la vasectomie.

Puisque les spermatozoïdes ne représentent que 2-5% du volume de sperme, la majorité des hommes ne remarquent aucun changement dans les fluides reproducteurs mâles.

Directives à suivre après la vasectomie

  • Après la vasectomie, passez une soirée tranquille à la maison. Étendez-vous dans votre lit ou sur le sofa. Gardez vos activités au minimum.
  • Évitez de prendre de l’aspirine pour deux (2) jours suivants la vasectomie. Si vous prenez de l’aspirine sur une base régulière, SVP nous en informer. Vous pouvez prendre de l’acétaminophène (Tylénol ou générique) si vous éprouvez un malaise. L’ibuprofène (Motrin, Nuprin, Advil ou générique) et le Naproxen (Aleve ou générique) sont tous les deux des analgésiques (médicaments contre la douleur) et des drogues anti-inflammatoires. Pour les premiers jours suivant l’intervention, il est normal d’avoir un peu d’inflammation. Cela fait partie du processus de guérison. Plutôt que d’essayer d’atténuer cette inflammation, il est préférable de prendre du Tylenol. Après trois (3) jours de douleur avec de l’inflammation, il est préférable d’avoir recours à de l’Ibuprofène ou Naproxen.
  • Pas besoin d’y apposer de la glace.
  • Vous pouvez enlever votre support athlétique et prendre une douche chaque jour en commençant la journée suivant l’intervention. Puis, entre les jours 3 à 7, si vous faites un travail physique, vous êtes debout pour de longues périodes de temps ou vous pratiquez un sport, vous pouvez remettre ensuite le support athlétique pour les deux (2) prochaines journées.
  • La journée suivant l’intervention, vous pouvez marcher et conduire votre voiture comme vous le voulez. Cependant, on omet de pratiquer des sports, de travailler dans la cour, de faire de la nage ou de lever de lourdes charges. Vous pouvez retourner au travail si celui-ci est sédentaire (travail de bureau ou supervision).
  • Deux (2) jours après l’intervention, vous pouvez reprendre un travail plus vigoureux et vos activités régulières tout en portant votre support scrotal. Lorsque la douleur est partie et que la sensibilité est minimale, vous pouvez retourner au gymnase ou faire de la course ou du vélo. Cependant, lors de votre première journée de retour à ces activités, il est préférable de ne faire que la moitié de vos exercices : la moitié des poids; la moitié des répétitions; la moitié de la vitesse; la moitié de la distance, etc. Si la douleur ne revient pas, vous pouvez faire vos activités habituelles la journée suivante.
  • Lorsque vous n’avez plus de douleur ni de sensibilité, vous pouvez éjaculer. On vous recommande d’attendre au moins deux (2) jours, mais les lignes directrices de vasectomie de l’Association américaine d’Urologie stipulent d’attendre une (1) semaine. Les sondages faits auprès des patients n’indiquent aucun avantage à attendre plus de deux (2) jours si la douleur est complètement partie. La présence de sang dans le sperme lors des premières éjaculations, ou même jusqu’à un (1) mois après la vasectomie, n’est pas commune, mais si c’est le cas, il n’y a pas raison de s’inquiéter. Utilisez d’autres méthodes de contraception jusqu’à ce que l’on vous dise que votre sperme ne contient plus de spermatozoïdes vivants.
  • Puisqu’aucun point de suture n’est utilisé pour fermer la petite ouverture de la peau, une visite de suivi n’est pas requise. Cependant, si vous éprouvez un inconfort excessif ou si vous avez toute autre inquiétude, vous n’avez qu’à me téléphoner. Environ 10 % des hommes connaîtront un peu de malaise jusqu’à une (1) semaine après l’intervention et 3 % jusqu’à un (1) mois suivant l’intervention.
  • Il est normal d’avoir un peu de décoloration de la peau à l’endroit où vous avez été piqué. Certains hommes verront une décoloration considérable du scrotum environ quatre (4) jours après la vasectomie. Le sang du site de la vasectomie vient à la surface et se présente par une marque bleu violacé. Cette marque devient plus foncée et se propage pour ensuite disparaître avec le temps.
  • Certains hommes (environ 1 sur 20) développeront de l’enflure et un malaise sur un côté ou même les deux côtés à partir de trois (3) jours après la vasectomie et pouvant aller jusqu’à trois (3) mois suivant la vasectomie. Ceci représente habituellement une forme exagérée de réaction inflammatoire nécessaire pour l’absorption du sperme et le retour au cycle normal. Cette situation est mieux gérée en prenant de l’ibuprofène 400 à 600 mg 2 à 4 fois par jour, avec de la nourriture, pour une période de 7 à 14 jours.
  • Au moins 12 semaines et 20 éjaculations après votre vasectomie, apportez un échantillon de votre sperme au laboratoire. Il est fortement recommandé d’utiliser une méthode de contraception jusqu’à ce que le Dr Bercier vous communique les résultats de l’analyse. S’il y a absence de spermatozoïdes, une autre forme de contraception ne sera plus nécessaire. Toutefois, dans environ 5 % des cas, l’analyse n’est pas concluante. Si c’est le cas, le Dr Bercier vous demandera un autre échantillon 4 à 6 semaines suivant le précédent. Celui-ci devra être analysé dans un délai de 2 heures suivant l’éjaculation et devra donc être fait au laboratoire même.